Vie de l'Association

L’Editorial du Président

Chers amis des Monédières,

Après une nouvelle sécheresse estivale marquée, nos chers puys ont connu de longs mois de précipitations presque ininterrompues, battant tous les records avec plus de 2 mètres d’eau cumulés en quelques mois.

Cette polarisation du climat entre une saison sèche et une saison humide, si elle se confirme, entraînera des changements massifs dans la végétation de notre massif. Certaines essences forestières sont déjà en voie de disparition, comme l’épicéa ou le sapin, d’autres sont menacées.

Sur notre vieux socle granitique, l’eau ne reste pas : elle s’infiltre, elle s’écoule, parfois violemment en cas d’orages. Tant que la pluie revenait régulièrement, cela convenait très bien à beaucoup d’espèces végétales. Mais ces conditions idéales sont en train de disparaître. Les Monédières de demain, sans forêts?

C’est également préoccupant pour la ressource en eau potable, avec nos petits captages en tête de bassin qui montrent leur vulnérabilité et nos ruisseaux et rivières qui s’assèchent en été. Ainsi que pour l’élevage qui permet le maintien de paysages ouverts par l’entretien des prairies et des landes.

Sur le front des éoliennes, c’est le calme plat, il semble qu’elles n’aient plus tellement le vent dans le dos. Reste cette curieuse notion d’agrivoltaïsme qui entend concilier agriculture et production locale d’énergie renouvelable, mais qui ne doit pas mener à certains excès.

Nous aurons l’occasion de débattre de ces sujets lors de notre prochaine assemblée générale qui se tiendra le lundi de Pentecôte, 20 avril à la mairie de Lestards à 10 heures, et qui sera suivie d’un verre de l’amitié.

Nous vous espérons nombreux. En attendant, n’oubliez pas de renouveler votre adhésion à notre association, ce sera un encouragement pour nos bénévoles et une marque concrète de votre attachement à nos Monédières !

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.