Manifestations,  Patrimoine

Vues sur les Monédières, du ciel…et à 360°

Le 9 juillet 2022 au matin, les représentants du monde politique et associatif corrézien s’étaient joints à la fine fleur du vol libre pour l’inauguration du nouveau site de décollage de vol libre du Puy de la Monédière, à Veix, précédant l’ouverture des Championnats de France de parapente Jeunes organisés par Frédéric Mazzia, Président du syndicat national des Moniteurs de vol libre (Treignac) et la Fédération Française de vol libre. Vues sur les Monédières ne pouvait qu’en être !

Le député Francis Dubois, les maires Gérard Coignac et Sylvie Degery, les représentants du Conseil Départemental Christophe Petit et Hélène Rome, le sénateur Daniel Chasseing…et les petites-filles de Nadine Ciblat

Ils ont été nombreux à avoir répondu présents à l’invitation de Sylvie Degery, Maire de Veix et grande ordonnatrice du projet : les vice-présidents du Conseil départemental, Hélène Rome et Christophe Petit,  le député Francis Dubois, le sénateur Daniel Chasseing, les représentants de la Préfecture, de Tulle Agglo, de la Communauté de communes Vézère Monédières Millesources, de la DREAL Nouvelle Aquitaine, de Vézère Monédières Millesources Tourisme, du PNR Millevaches, les élus de Lacelle, Affieux Treignac, Gourdon-Murat, Chamberet, Soudaine-Lavinadière, Chaumeil, Meyrignac-l’Eglise, le directeur de l’agence Limousin de l’ONF se sont joints aux représentants des sportifs : la Fédération Française et la ligue Nouvelle Aquitaine de Vol Libre, le CDVL 87, l’Association « Les Têtes en l’Air » et l’école de parapente de Corrèze, la station Sports Nature Vézère, ainsi que Gilles Steunou, le responsable du site.

Le vol libre dans les Monédières, toute une histoire

Le vol à voile est présent depuis 1937 sur les Monédières ! La piste de 100 mètres construite pour les planeurs au sommet du Puy Blanc et le hangar en contrebas de la table d’orientation du Suc au May sont là pour nous le rappeler. Mais c’est à la fin des années 1970 que deux pilotes, Gérard Billot et Ambroise Pouget, redécouvrent le potentiel du site, vite relayés par la commune de Veix qui en fait un projet de développement et d’aménagement touristique, avec le soutien technique de l’ONF. La communauté de communes de Vézère Monédières y réalise des investissements conséquents pour développer les sports nature, et de nombreux acteurs vont contribuer à apporter les financements. La route depuis les Borderies vers le Col du Bos et le chemin d’accès au sommet sont ouverts, désormais rejoindre Les Monédières est possible en 15 minutes depuis Treignac. Une piste de VTT de descente est tracée. L’abri en chaume est construit. En 2016 un nouveau challenge est l’ouverture d’un dernier site de décollage en Nord-Est sur la Monédière et d’un cône de vue de 180 degrés à proximité du Suc au May. Enfin, l’étude paysagère du PNR conduite par l’architecte des grands paysages de France (William Armenaud, que nous avions invité à notre AG du 15 février 2020 pour avoir lancé le dossier du classement du site des Monédières, aujourd’hui retraité, et Alain Freytet), démontre l’intérêt d’une ouverture sommitale pour valoriser le site emblématique des Monédières, retrouver la lisibilité des paysages en préservant leur qualité.

Enfin, est-il nécessaire de rappeler que sans l’action de Vues sur les Monédières, les éoliennes industrielles du Peuch Géant et du Puy Masmonteil auraient anéanti ce projet? Sauf à être suffisamment crédule pour croire à l’efficacité du « passage à niveau » avancé à l’époque par le promoteur et ses détecteurs automatiques qui auraient stoppé les éoliennes à l’approche d’un delta ou un parapente…

Un hot spot pour les sportifs, un atout pour les Monédières

Avec ces deux espaces de décollage à orientation Nord Est, les Monédières offrent désormais aux sportifs un des rares sites à permettre 4 orientations de décollage selon le vent et une vue imprenable à 360° qui en fait l’un des plus beaux de France. Sylvie Degery, maire de Veix, dans son discours d’inauguration du site et du bâtiment d’accueil de Veix,  a rappelé l’historique du vol libre dans les Monédière avec des débuts sur le Suc au May et de ce beau projet de soutien de l’activité économique, touristique et sportive locale préservant et valorisant la qualité de nos paysages. Saluons ici son engagement et celui de Frédéric Vergne, précédent maire de Veix qui a amorcé le virage de sa commune vers le tourisme et les activités de nature, l’investissement foncier communal et les chantiers structurants.

L’Association «Les têtes en l’air » vient même de créer le Challenge des Monédières, histoire d’être visibles depuis la grande région Aquitaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.